Le Lapin Rieur

Voici venir le joli mois de mai… chez le lapin rieur il sera sous le signe du médical ! Non contrairement à mes publications sur les réseaux sociaux du 1er avril, je ne me forme pas à la médecine animale pour devenir assistante vétérinaire, mais presque…. Allez, je vous fais découvrir l’objet des mes études de ces dernières semaines…

Opération d’un calot en différentes étapes

Ayant un assistant poilu à la santé fragile, je me rends régulièrement à la clinique vétérinaire où il est suivi. J’ai remarqué que le personnel porte à longueur de journée des calots, parfois avec un peu de fantaisie, mais pas assez selon le lapin rieur. Ma fibre créatrice s’est alors emballée, il fallait que je trouve un moyen de proposer plus de fun à cet accessoire obligatoire !

Première opération : j’ai entrepris de me procurer un calot, et de le découdre intégralement pour en reprendre le patron et l’adapter.

Deuxième opération : d’après le patron ainsi réalisé, j’ai pu coudre un prototype. J’ai ensuite proposé à une vétérinaire de tester ce prototype en avant première.

Troisième opération : une fois le prototype validé, je me suis lancé dans la couture de plusieurs exemplaires pour le vétérinaire NAC qui suit la santé de mon lapin. J’ai pu m’y mettre après avoir reçu le magnifique tissu commandé tout exprès chez la créatrice du Champignon rouge .

Dernière opération, les derniers ajustements suite aux recommandations du testeur, afin que cela convienne au mieux pour les besoins des professionnels.

Retour sur ce défi couture

J’ai particulièrement adoré créer ce produit, en plus je sais que c’est un modèle utile au quotidien des soignants animaliers. Il peut aussi par extension s’avérer utile pour tous les soignants, ou encore les personnes qui travaillent en cuisine, pour égayer un vêtement de travail obligatoire. J’imagine qu’il peut également colorer le quotidien d’autres professionnels qui ont besoin de couvrir leur tête pour leur travail.

Chris - calot

Pour conclure, je vous présente un autre produit qui peut être complémentaire du calot : le sac ceinture à poches ! Il peut s’avérer utile dans le cadre d’une utilisation professionnelle, comme personnelle ! Et oui un peu comme à l’époque de la banane !

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *